La saga de… Point S

Publié le 12 juillet 2022 à 08:15 par Léa Christol | Modifié le 12 juillet 2022 à 08:15

« Pas de stress, il y a Point S ». Qui ne connaît pas ce slogan ? Le spécialiste, dont le siège est à Lyon, multiplie les campagnes publicitaires depuis sa création. En 2021, l’enseigne a célébré ses 50 ans. L’occasion de revenir sur sa stratégie de communication au fil des années. [Cet article a été initialement publié dans OUR(S) la revue #8]

1971

À l’époque, plusieurs professionnels du pneumatique décident de se réunir autour d’une même enseigne. Ces spécialistes de la gomme se côtoyaient déjà au sein de la Chambre nationale du commerce du pneumatique et de l’industrie du rechapage (CNCPIR). « Leur idée était de se regrouper pour s’offrir une meilleure image et pour mieux communiquer ensemble. C’était assez novateur. À l’époque, des réseaux se créaient non pas pour communiquer, mais pour mutualiser leurs achats », explique Joël Arandel, directeur du marketing de Point S. 

1983

Dans les années 1980, Point S prend la parole à la télévision pour la première fois. L’agence de publicité RSCG accompagne la marque. Point S se positionne alors comme un professionnel de l’automobile avec sa signature « Point S, les professionnels de la sécurité ». Dans ce premier spot publicitaire, on y voit un véhicule complètement détruit redevenir comme neuf, au fil des secondes. 

 

1989

Point S et l’agence Movie Box orchestre cette année, une nouvelle campagne télévisée. On y voit un homme placé, un peu à l’image d’un pilote d’essai, sous un véhicule. L’enseigne remet ainsi l’accent sur son expertise des pneus et adopte sa nouvelle signature « Chez Point S, les pneus, c’est sérieux ». « Cette figure emblématique de “l’homme sous la voiture“ est une prouesse technique de réalisation. Point S l’a beaucoup utilisé par la suite, en figure de fin de spot dans les années 1990. »

2003

Le réseau de spécialistes décide de faire évoluer son identité visuelle pour redynamiser son image de marque. Le logo créé au départ en 1972, symbolisait deux roues et un « S ». Cette lettre « S » représentait la forme entre l’aile de la roue avant et la roue de secours. A l’époque, la roue de secours était en effet souvent installée sur le marchepied, à l’avant du véhicule. Point S fait appel à l’agence Carré Noir pour concevoir son nouveau logo. L’enseigne décide alors de se focaliser sur le nom du réseau. 

2010

Point S fait le choix de se doter d’une égérie de marque. C’est finalement, l’humoriste Patrick Bosso, qui est choisi pour incarner le réseau. Son côté méridional et sa voix identifiable séduisent les professionnels de l’entreprise. Les premiers spots montrent Patrick Bosso sur scène. « L’idée était de dire que Point S, ce n’est pas que les pneus, c’est aussi l’entretien automobile, avec la vidange… » À cette même période, Point S adopte son emblématique slogan « Pas de stress, il y a Point S ». Patrick Bosso symbolise la marque dans d’autres films réalisés en 2013 et en 2016, par l’agence Havas Paris. 

2020

Cette année, Point S adopte une nouvelle campagne en télévision avec un ton pragmatique. L’agence Havas Paris signe de nouveau avec l’enseigne et imagine plusieurs films. Certains automobilistes français ne peuvent pas se déplacer sans leur véhicule et Point S sera toujours présent pour les accompagner. C’est le message que le réseau transmet. De son côté, Patrick Bosso prête cette fois-ci sa voix dans les différents spots réalisés.