Services

Votre profil LinkedIn intéresse-t-il les marques ? Linkalyze le sait

Publié le 14 février 2020 à 19:02 | Modifié le 21 février 2020 à 10:39

Thomas Pons lance Linkalyze. Grâce à cet outil les marques peuvent identifier les influenceurs sur LinkedIn qui les intéressent. Le logiciel évalue l’audience de l’utilisateur et l’engagement généré par ses posts.

« Les influenceurs ont aujourd’hui une place en or sur Facebook ou encore Instagram pour ce qui concerne le BtoC. En revanche, pour le BtoB, cette tendance est encore très peu développée. ». C’est en partant de ce constat que le Lyonnais Thomas Pons a imaginé un nouvel outil. Il permet aux marques de repérer des utilisateurs de Linkedin pouvant devenir leurs futurs influenceurs.

Monétisation de l’audience Linkedin

Comment ça marche ? Les utilisateurs s’inscrivent gratuitement sur http://linkalyze.app avec l’adresse URL de leur profil Linkedin. Le logiciel développé par Thomas Pons et ses trois associés analyse alors leur potentiel d’influence.

« Nous prenons en compte leur audience, mais aussi l’engagement que leurs posts génèrent. Notre outil évalue par ailleurs la sémantique afin de vérifier que les commentaires soient bien en cohérence avec le post pour éliminer les faux engagements. » Une fiche d’évaluation est établie et donne une « cote » monétisée en dollars à chaque potentiel influenceur. Cette cote permet aux marques de leur « acheter » des posts LinkedIn, via Linkalyze et en fonction de leurs intérêts.  Sur le même modèle que les influenceurs Facebook ou Instagram.

 

Évangélisation

Lancé début février, Linkalyze compte déjà 10 000 inscrits, dans le monde entier. L’ambition de la start-up est d’arriver à 100 000 utilisateurs dans les prochains mois pour offrir plus de choix aux marques clientes. « Depuis six mois, nous avons mené un travail d’évangélisation face à une opposition d’un certain nombre estimant que ces posts monétisés n’avaient pas leur place sur un réseau professionnel comme Linkedin », raconte Thomas Pons. « Nous travaillons en parallèle avec nos avocats afin de bien border le cadre légal ».