Marques

Cdiscount bénéficie du confinement et marque sa différence avec Amazon

Publié le 17 avril 2020 à 15:19 | Modifié le 18 avril 2020 à 11:32

Un entrepôt de Cdiscount (capture d’écran)

« La société est entièrement sécurisée et opérationnelle avec un volume d’affaires solide. Les mesures sanitaires sont strictement appliquées dans tous ses entrepôts. » Cette  déclaration ouvre le communiqué de presse que le premier e-commerçant français publie à l’occasion de ses résultats trimestriels.

Nos confrères des Échos y voient un pied du nez du n°2 sur son marché domestique, « tandis qu’Amazon a dû fermer ses six entrepôts dans l’Hexagone jeudi, sans à ce jour de date précise de reprise (…). »

La filiale e-commerce du groupe stéphanois Casino indiquent que « sur quatre semaines, le volume d’affaires organique (ou gross merchandise volume, GMV), a progressé de 25 %, porté par les ventes directes (+ 14 %) et la marketplace (+ 40 %) ».

Les ventes de produits informatiques ont bondi de 92 %, certainement portées par la nécessité de pratiquer le télétravail. Les loisirs ne sont pas oubliés, avec + 176 % d’achat de jeux vidéo et 114 % de jouets. Les produits du quotidien croissent de 105 %.

Si le confinement a dopé les ventes en ligne, le quotidien économique note cependant que le premier trimestre a été globalement décevant. Le volume d’affaires organique (GMV) a été « stable, à 900 millions d’euros ».