Événementiels

Le Lyon Street food festival et le Lyon Bière festival sont annulés

Publié le 24 juillet 2020 à 10:49 | Modifié le 24 juillet 2020 à 10:49

Les deux festivals gastronomiques lyonnais ont déclaré forfait pour leur édition qui devait se tenir à la rentrée. La crise sanitaire fait peser de trop importantes incertitudes sur le plan de la santé et de l’équilibre financier de ces événements.

« Nous y avons cru… mais il faut se rendre à l’évidence. » C’est par ces mots qu’Émeric Richard et Thomas Zimermann, les organisateurs du Lyon Street Food Festival ont annoncé dans un communiqué le report de l’événement. Un report qui équivaut à une annulation de l’édition 2020.

« Aujourd’hui, les risques financiers pour notre société sont trop grands. Le festival représente notre plus beau et notre plus gros événement chaque année. Compte tenu de la situation, nous ne pouvons pas raisonnablement jouer l’avenir de l’entreprise sur ces quatre jours. »

L’agence Food Trucks Gourmets a créé le Lyon Street Food Festival en 2016. En septembre 2019, plus de 30 000 visiteurs s’étaient pressés aux Subsistances qui accueillent le festival sur une durée de quatre jours.

De report en annulation pour le Lyon Bière Festival

Le Lyon Bière Festival a lui aussi annoncé son annulation. La 5e édition, initialement prévue au printemps à La Sucrière, avait été décalée aux 31 octobre et 1er novembre 2020.

Bieronomy et l’agence Tintamarre (du groupe Unagi, actionnaire de OURS), les co-organisateurs, ont déclaré dans un communiqué :  « Les mesures sanitaires indispensables à appliquer dans notre quotidien et dans nos événements, impactent lourdement toute notre organisation. Capacité d’accueil largement réduite, port du masque obligatoire, gestion de flux, sens de circulation, distanciation sociale… ces paramètres sont essentiels pour la santé de tous mais ne nous permettent pas d’organiser le Lyon Bière Festival tel que nous l’imaginons, et tel que vous le connaissez. » Rendez-vous est donné en 2021.

L’an dernier 11 500 visiteurs s’étaient rendu sur les stands des 120 brasseurs présents, dont 55 venant de pays étrangers.