Actu Covid-19
Médias

Le Messager sort en kiosque mais réduit sa pagination

Par François Quairel

Publié le 17 mars 2020 à 16:20 | Modifié le 17 mars 2020 à 18:12

Le Messager prépare une édition consacrée au Covid-19

L’hebdomadaire savoyard mobilise ses journalistes en télétravail et sur le terrain pour couvrir l’actualité autour du Covid-19. Le prochain numéro sortira en kiosque jeudi normalement, malgré une réduction de pagination liée au volume publicitaire.

Samuel Thomas, rédacteur en chef du Messager

C’est une terre qui subit la crise sanitaire du Coronavirus depuis plusieurs semaines. En Haute-Savoie, le groupe de presse Le Messager (Le Messager à Thonon, Annemasse et Cluses, L’Essor Savoyard à Annecy…, 32 411 ex. diffusion France payée, selon ACPM), est déjà rodé à la couverture de l’actualité autour du virus chinois. En effet deux foyers infectieux ont été très médiatisés aux Contamines-Montjoie et à La Balme-de-Sillingy.

« Un journaliste de notre agence Annecy a été mis en quarantaine, pendant deux semaines, car il avait fait les reportages sur la Balme de Sillingy et interrogé plusieurs personnes ayant contracté le virus. Il a repris son travail normalement et n’a pas été contaminé », se félicite Samuel Thomas, le rédacteur en chef.

Des journalistes en télétravail

Depuis la fin de semaine dernière et hier, le journal a basculé la plupart de ses équipes en télétravail, notamment « les journalistes qui font un peu de reportage en tenant compte des distances de sécurité ». Les contacts se font essentiellement en visioconférence et l’activité du journal s’est adaptée à la situation.

« Dans une telle situation, l’information locale est très importante. Notre mission est de continuer à informer. Nous avons battu des records avec 250 000 pages vues sur lemessager.fr (1 299 253 visites en février, selon ACPM, NDLR) uniquement sur la journée de lundi », indique Samuel Thomas. Il relève que « les articles sur le Covid-19 sont les plus lus ».

Points de vente ouverts

Le groupe de presse n’oublie pas le papier. Il assurera une sortie en kiosque ce jeudi, « normalement puisque la plupart des points de vente sont ouverts et par la Poste si le service est assuré ». Dans ce numéro, une large séquence sera consacrée au Covid-19, mais également les élections municipales de dimanche dernier.

La pagination a été légèrement réduite pour faire face à un volume publicitaire nécessairement en baisse. « Pour les semaines suivantes, en fonction de la situation, nous réfléchissons à regrouper des éditions mais rien n’est décidé, car il y aura forcément moins d’actualité. »