Imprimés publicitaires : faut-il tourner la page ?

Publié le 15 octobre 2020 à 09:43 par La rédaction OUR(S)

Illustration : Simon Bailly

[OUR(S) la revue n°2] Petite révolution cet automne : il n’y aura pas de catalogues Ikea dans les boîtes aux lettres des particuliers. À l’heure où l’écologie occupe une place de plus en plus importante dans nos sociétés, peut-on continuer à éditer autant de prospectus et catalogues publicitaires ?

Chaque année, plus de 18 milliards d’imprimés publicitaires atterrissent dans les boîtes aux lettres des particuliers français, soit 800 000 tonnes de papier. Des chiffres impressionnants, mis en avant dans…