OUR(S) la revue #8, enfin entre vos mains

Publié le 13 avril 2022 à 12:11 par Léa Christol

La revue #8 est enfin arrivée et toute l’équipe de rédaction d’OUR(S) est heureuse de vous la présenter. Notre illustratrice Victoria Roussel a de nouveau eu le plaisir de l’illustrer. L’agence Kiblind s’est chargée de la direction artistique. Le dossier de la revue se plonge cette fois sur la communication de crise. Découvrez le sommaire.

Le grand entretien avec David Sinapian (président du groupe Pic)

Derrière le navire amiral qu’est le trois étoiles Maison Pic, à Valence, il y a tout un groupe de restauration. Il est basé dans la Drôme, mais a une ampleur internationale. Et à la barre, il n’y a pas un, mais deux capitaines. Aux côtés de la seule femme cheffe 3 étoiles de France, la très médiatique Anne-Sophie Pic, David Sinapian, son époux, incarne la dimension business de cet empire. Un couple, un groupe et une incroyable ascension. Entretien avec « M. Pic », président du groupe Pic. 

L’enquête : NFT, simple mode ou innovation durable ? 

NFT ou non fungible token. Ces jetons numériques non échangeables popularisés par la vente d’œuvres artistiques virtuelles font l’objet de toutes les attentions. Sont-ils pour autant le futur du numérique ou une simple mode réservée aux entreprises du luxe ?

Le Dossier : 

La rédaction d’OUR(S) s’est penchée sur le sujet de la communication de crise. C’est un sujet primordial pour les entreprises. Les crises peuvent survenir à n’importe quel moment et elles doivent donc se préparer. Certaines agences de la région se positionnent sur le sujet. 

Le portrait : Valérie Lorentz-Poinsot, une capitaine à la barre

Le géant lyonnais de l’homéopathie a été ébranlé par le déremboursement d’une partie de ses produits en 2021. Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale de Boiron, a dû gérer cette crise inédite pour le secteur. Retour sur ses choix de communication.

Management : Patrons, les nouvelles stars de la télévision

Un passage à la télévision, c’est la garantie d’être vu et remarqué. Mais c’est aussi accepter de s’exposer, sans forcément maîtriser son image. Comment les dirigeants s’y préparent pour protéger l’image de leur entreprise. Y compris vis-à-vis  de leurs salariés.

Découvrez OUR(S) la revue #8