Laurent de la Clergerie (LDLC) : « Les crises ont du bon »

Publié le 15 octobre 2020 à 11:41 par Jérémy Chauche

À quelques mois de fêter les 25 ans de son groupe, l’emblématique et néanmoins discret patron du numéro 1 de l’équipement informatique nous a accordé cet entretien. Parcours, difficultés, stratégies, diversification, management, concurrence (ou ce qu’il en reste), vision et même autocritique, Laurent de la Clergerie s’exprime comme rarement il l’a fait. [Cet entretien a été publié dans OUR(S) la revue 2, en octobre 2020].

Pouvez-vous nous raconter la naissance de LDLC ?

J’ai commencé à coder très jeune, vers 10 ou 11 ans mais, au final, j’ai fait des études en électronique. De retour…