L’OL retrouve des couleurs

Publié le 17 février 2022 à 15:42 par La rédaction OUR(S)

Le Groupama Stadium © OL

Le club de football lyonnais a présenté ses résultats sur le premier semestre au 31 décembre 2021. Après la crise sanitaire, l’OL confirme la reprise de son activité.

Durement éprouvé par la crise sanitaire, la faiblesse de ses résultats sportifs et le fiasco Mediapro des droits TV, le club présidé par Jean-Michel Aulas retrouve des raisons de se rassurer. Les résultats du premier semestre indique une meilleure santé financière.

D’abord du point de vue de la billetterie. La reprise des matchs sans jauge, avec passe sanitaire, a vu les spectateurs reprendre le chemin du stade. Le club enregistre 14,1 millions d’euros au 31 décembre 2021, contre 1,9 millions d’euros à la même période en 2020.

Les droits TV et marketing s’élèvent à 30,5 millions d’euros, c’est 31 % moins bien que l’année précédente sur le premier semestre (44,2 millions d’euros). Le club n’a en effe tpas disputé de compétition eurropéenne, mais a en revanche participé au Final 8 de l’édition 2019-20 de Champions League joué en août 2020.

Des résultats qui bénéficient du retour du public

Les partenariats et la publicité progressent légèrement (+ 6 %) avec un chiffre d’affaires de 17,4 millions d’euros. « Le groupe anticipe une nouvelle croissance des revenus de partenariats qui pourraient atteindre un niveau record d’environ 38 millions d’euros sur l’exercice 2021-22 (sous réserve d’une évolution favorable des conditions sanitaires) », précise le club.

Les produits de la marque se montent à 9,1 millions d’euros (+ 29 %). La réouverture des boutiques et le retour du public au stade bénéficient aux ventes.

De la même façon l’activité séminaire/visites du premier semestre 2021-22 progresse. Elle a généré 3,8 millions d’euros de chiffres d’affaires, contrer un étique 400 000 euros à la même période au cours de la même période la saison précédente.

Enfin le marché des transferts de joueurs a rapporté 41,2 millions d’euros, contre 53,3 millions d’euros au cours du premier semestre précédent.

Le résultat opérationnel et le résultat net sont donc en amélioration, mais s’ils restent à ce jour négatifs. Le résultat net avant impôt affiche une perte de 28 millions d’euros (- 49,9 millions d’euros au 31 décembre 2020) et « le résultat net part du groupe est ramené de – 27,1 millions d’euros (- 50, 6 millions d’euros en N -1) ».