L’actu dans le rétro vue par… Jean-Marc Borredon

Publié le 26 octobre 2023 à 07:45 par Contributeur extérieur | Modifié le 26 octobre 2023 à 07:45

Jean-Marc Borredon
Jean-Marc Borredon est directeur de la communication d’Annemasse Agglomération

Chaque trimestre, retrouvez l’actualité de la communication vue par le regard d’un professionnel de la communication. Jean-Marc Borredon, directeur de la communication d’Annemasse Agglo donne son sentiment sur cinq actus du trimestre dernier. [Cet article a été initialement publié dans OUR(S) la revue #14 – Automne 2023]

Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur de la communication en Auvergne-Rhône-Alpes, inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne Le Quatre Heures !

S'inscrire

La Métropole de Lyon adopte enfin son règlement local de publicité

« La collectivité est désormais écologiste donc elle a peut-être la volonté de cadrer plus qu’ailleurs la publicité. Mais on sent une tendance à freiner l’affichage dans les RLP des différents territoires en France. Il y a le sens de l’histoire avec moins de publicité dans l’espace public. D’un autre côté, cela veut dire peut-être moins de possibilité pour les agences et les annonceurs de faire des campagnes. Dans ce règlement, il y a des choix très forts comme l’interdiction de la publicité numérique extérieure. Les fournisseurs de ces espaces vont devoir se remettre en question et proposer des choses. »

Jean-Marc Borredon

SantéVet sensibilise à la protection des animaux sur Diablo IV

« Je pense que de monter un partenariat avec un influenceur sur Twitch pour faire la promotion de la marque via le jeu, c’est très innovant et très marquant. J’imagine que la marque a dû toucher un public qu’elle n’atteignait pas d’habitude. Parmi les 13 500 personnes touchées, c’est sûr que certaines ont des animaux. On est sur une journée mondiale qui est un marronnier. SantéVet profite de cette date pour parler d’un sujet qui la touche. Elle aborde un sujet un peu affectif qui est la protection des animaux, dans un jeu en plus très violent. »

Jean-Marc Borredon

LDLC s’offre une identité sonore

« Si le groupe de matériel informatique se dote d’une identité sonore, c’est bien que l’entreprise a des points de contact avec sa clientèle via son attente téléphonique, ses vidéos… Elle a besoin de créer ce repère sonore qui sert je pense peut-être à véhiculer des valeurs et puis une routine. L’identité sonore montre que LDLC a atteint une certaine maturité au niveau national. Après l’avoir écouté, je la trouve un peu complexe. Ce n’est pas une identité sonore mémorisable. C’était leur volonté mais je ne retrouve pas ces trois, quatres notes qui se distinguent. »

Jean-Marc Borredon

Charles & Alice s’écoute en ASMR

« On est dans l’expérimentation et l’innovation. Des individus ont généré le phénomène de l’ASMR via les réseaux sociaux. La marque est allée chercher ce dispositif l’ASMR et vient l’utiliser à des fins de communication. Je trouve cela hyper intéressant. J’ai un peu écouté les morceaux mais je n’ai pas été réceptif. Pour autant, je salue l’idée et l’expérimentation. Mais je ne sais pas à qui cela s’adresse. Je me demande qui pourrait écouter les morceaux et si cela leur donnerait envie d’aller vers la marque. »

Charles & Alice ASMR

Adeptes du ghostwriting, ils soignent leur personal branding sur LinkedIn

« Je me demande combien de personnes font appel à des ghostwriters. Quand je vois les tarifs annoncés dans l’article pour deux mois de suivi, c’est un gros investissement financier. Le ghostwriting m’interpelle. Je me demande s’il n’y a pas un problème d’éthique et d’authenticité. Tout dépend de ce que l’on a à vendre. Je suis perplexe face à cette pratique. Dans l’article, la designer Manon Ducreux le fait. Je serais intéressé de voir comment elle évalue son investissement. »

Jean-Marc Borredon est le directeur de la communication d’Annemasse Agglomération. 

 

Propos recueillis par Léa Christol