Mute va mettre sa créativité au service des collectivités

Publié le 5 avril 2017 à 13:12 par Mathieu Ozanam

Régis Provignon, patron de Mute (gilet jaune) avec Mathieu Lombard (UX/UI designer) et Manon Poncie (nouvelle business
developer de Mute) entourés de Maud Charaf et Mathilde Grandfort de Digital League (leur dernier client) © Studio Le Carré

Le travail de l’agence Mute s’inscrit dans un nouvel axe de développement. Elle va notamment travailler au service des collectivités. [Archive Mathieu Ozanam]

 

« Dans la stratégie, ce qui nous intéresse, c’est la bonne histoire. On a d’ailleurs mis du temps à appliquer ce principe à notre propre aventure. »

Quand Régis Provignon revient sur les dix ans qui se sont écoulés depuis la création de l’agence lyonnaise avec ses trois associés (Julien Andrieux, Marie Brun, Étienne Goudard), il se rappelle de débuts compliqués. La découverte de la vie d’entrepreneur est parfois douloureuse. Surtout avec les effets de la crise de 2008.

« Depuis 4-5 ans nous sommes assez sereins sur notre façon de présenter l’agence et notre manière de travailler. »

Le déclic au festival de créatifs OFFF Barcelona

Le « déclic » est venu lors d’une participation au festival de créatifs OFFF Barcelona. Une rencontre avec une agence américaine joue comme un révélateur qui les enjoint à « libérer votre créativité ». La leçon a été retenue. La décision de s’entourer d’une équipe a aussi permis aux cofondateurs de se concentrer sur le développement. Après un chiffre d’affaires de 587 000 euros  en 2016, Mute ne manque pas d’appétit et vise les 800 000 euros cette année. Alors que le digital représente désormais 60 % de son chiffre d’affaires. C’est cette culture digitale qui a permis à l’agence d’emporter la décision de Digital League face à sept autres concurrents. Mute a créé l’identité graphique du nouveau cluster numérique et va réaliser son site Internet.

Un nouvel axe

Un travail qui s’inscrit dans le nouvel axe de développement de l’agence vers les collectivités, alors qu’elle était surtout orientée BtoB. L’agence Mute a par exemple récemment lancé pour la Ville de Lyon le thème « La table des Gones » avec l’outil Canvas de Facebook (1 300 « j’aime », meilleur score jusqu’alors réalisé). « Il est encore peu exploité par les marques, car il faut faire plus que du CM. »